La Halle Aux Sucres : LES DIMANCHES DES ARTS URBAINS AVEC NICOLAS MARTIN BRETEAU & CYRIL MOKAIESH

15/10/2023

Dunkerque

La Halle aux Sucres

15h00

Concert assis en mode intimiste dans l’auditorium
RÉSERVATION CONSEILLÉE

Formulaire de réservation

En cas de désistement ou d’impossibilité de vous rendre à l’événement, merci d’envoyer un mail à accueil.has@cud.fr ou d’appeler au 0328646049 afin que les places puissent être réattribuées via la liste d’attente.

Conception : Pamela

 

L’évènement s’inscrit dans le cadre du Climat Libé Tour

Entrée gratuite sur inscription

 

 

Parce que le corps est la cible première de l’oppression raciale, les Noirs américains ont fait du sport l’un des supports de leurs luttes pour la dignité, l’égalité et la justice. À l’aide d’un vaste travail dans les archives, Nicolas Martin-Breteau montre comment la ville de Washington a été à partir de la fin du XIXe siècle le berceau méconnu de ce programme d’élévation et d’émancipation individuelle et collective qui continue d’influencer les mobilisations noires aux États-Unis.

Anciennement joueur de tennis, Cyril Mokaiesh s’est tourné très tôt vers la musique. Son titre de champion de France à 18 ans et son amour de la balle jaune ne l’ont pas emporté face à son envie de prendre la plume. Ses albums qui témoignent d’un violent souffle poétique ont été salués par le public et la critique.

Nicolas Martin-Breteau, historien

Cyril Mokaiesh, artiste et ancien joueur de tennis

Corps politiques

Nicolas Martin-Breteau vient d’achever un travail de doctorat en histoire américaine sous la direction de François Weil. Sa thèse explore le rôle du corps dans les luttes politiques des communautés africaines-américaines de Washington et Baltimore grâce à une histoire sociale du sport. Il s’agit de comprendre pourquoi, entre la fin du XIXe et la fin du XXe siècles, la lutte contre l’oppression raciale et la revendication d’une commune appartenance à l’humanité a dû passer pour les populations noires des États-Unis par des pratiques de perfection du corps. Plus largement, cette réflexion examine les ressorts corporels de l’avènement du multiculturalisme comme régime de vérité sur la démocratie occidentale contemporaine. Les centres d’intérêt de Nicolas Martin-Breteau concernent l’histoire et la théorie du corps et de la race, de la démocratie et des droits civiques, de l’identité et de la reconnaissance, de la vérité et du multiculturalisme.

Du tennis au chant

Avant de devenir chanteur, Cyril Mokaiesh jouait au tennis et est devenu champion de france junior à l’âge de 18 ans. Il devient ensuite le chanteur du goupe de rock Mokaiesh crée en 2007. Il commence sa carrière solo en 2010 avec la sortie d’un single intitulé Communiste sur le label AZ. Début 2011, il sort un premier EP, Du Rouge Et Des Passions – EP, comprenant quatre titres dont Communiste. Les Inrockuptibles, qui présente le chanteur comme « une valeur montante de la chanson française à forte tête et à forts textes », diffuse cet EP en avant-première sur leur site internet. Quelques semaines plus tard, pour la chronique de son album, Les Inrocks ajoutent que Cyril Mokaiesh réussit à faire dialoguer Jacques Brel et Léo Ferré avec cet album remplit de « culot » et qu’ils qualifient de « gonflé ». Didier Varrod, chroniqueur musical à la matinale de France Inter, considère que ce quatre titres « fait souffler un vent de révolte et de passion dans [la] chanson française ». Un mois plus tard, à l’occasion de la sortie de son premier album du même nom que le précédent EP, Didier Varrod consacre à nouveau une chronique au chanteur. Selon lui, la précédente chronique aurait entrainé « une pluie de mails et de réactions d’auditeurs ». Le chanteur est également invité à s’exprimer dans les colonnes de l’Humanité.
(source wikipedia)

Mai 2024 N°241
Annonce
Cache cache festival
En savoir plus
Share via
Copy link
Powered by Social Snap