Critique cinéma : Olga

01/12/2021 - 07/12/2021

Dunkerque

Studio 43

DU 1 AU 7 DÉCEMBRE AU STUDIO 43 

 

Olga réalise une double performance : il est à la fois un tableau fidèle et saisissant du sport de haut niveau, et un portrait de jeune fille très sensible.

Du premier point de vue, le film est un exploit comme on en voit peu. Bien souvent, le sport est mal représenté au cinéma : il est au pire caricaturé, au mieux esquissé à l’arrière-plan.

Ici on ressent physiquement le niveau d’effort et la maîtrise technique que nécessite la pratique de la gymnastique à un haut niveau. Le fait que les actrices soient elle-mêmes des gymnastes des équipes nationales (ou réserve) de l’Ukraine et de la Suisse expliquent bien sûr l’incroyable sentiment de réalisme que dégage le film.

Mais Olga n’est pas seulement un formidable film sur le sport, c’est aussi un très beau portrait de jeune fille. Nastya Budiashkina est à la fois solide comme un roc et vibrante comme une corde de violon. L’idée de confronter son immense volonté de performer à son amour de son pays natal est un ressort dramatique très puissant.

La mise en scène est formidable à tout point de vue : photographie splendide, sens du montage spectaculaire (l’accident), brillant travail sur le son (la compétition à l’Euro), formidables transitions entre plans.

A ne pas rater, un des sommets de l’année.

 

 

Critique par : http://www.christoblog.net/2021/11/olga.html

Juillet 2022 N°224
Annonce
EXPOSITION ANNIVERSAIRE POUR LES 30 ANS DU MUSÉE PORTUAIRE
En savoir plus
Share via
Copy link
Powered by Social Snap